No Limit n°12

Posté par lavigieartcontemporain le 7 septembre 2016

No Limit n°12
« L’oeil du poisson »

Avec Alain Doret

Du Vendredi 23 septembre 2016 au Samedi 21 janvier 2017

Vernissage le vendredi 23 septembre 2016 à partir de 18h30

Tout au long des quatre étages de La Vigie le travail d’Alain Doret se déploie, nous présentant le constant va et vient entre ses formes ambigües potentiellement abstraites  mais fortes d’évocations contenues, se prêtant au jeu de la forme sur un fond et de la couleur, et leur mise en perspective très variée dans des tableaux, installations, objets, vidéos, dessins… questionnant tour à tour les grands pans de l’art, peinture d’histoire,  architecture,  décor, … et, comme présentée ici, la question de l’exposition et du « voir ».

Cette exposition devient alors prétexte pour jouer avec notre perception et mettre en place différents systèmes et dispositifs questionnant notre déambulation dans l’espace, éprouvant ainsi différentes façons de nous donner à voir les œuvres tout en nous offrant de possibles espaces d’interaction.

Ouverture du mardi au samedi de 14h à 18h
Fermeture du 20 décembre 2016 au 2 janvier 2017 inclus et jours fériés
Entrée libre

Avec le concours de la Préfecture de Région du Languedoc-Roussillon –  Direction Régionale des Affaires Culturelles, de la Ville de Nîmes, du Conseil Départemental du Gard et de la Région Occitanie.

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°11

Posté par lavigieartcontemporain le 27 juillet 2015

No Limit n°11 “Entre le fil à plomb et le bruit du vent”

 

Frédéric Bouffandeau et Marie-Claude Bugeaud
Du 18 septembre au 31 octobre 2015

Vernissage le vendredi 18 septembre 2015 à partir de 18h30.

La Vigie inaugurera le 18 septembre sa 11ème exposition No Limit.
Ces expositions de la rentrée à la différence des «Rencontres» s’articulent autour du travail d’un artiste, soit présenté seul dans un travail en discussion avec l’espace du lieu, soit dans un dialogue pictural avec un ou plusieurs artistes de son choix.
Les cartes ont, cette année, étés confiées à Frédéric Bouffandeau qui a proposé à Marie-Claude Bugeaud de venir investir avec lui les quatre étages pour un jeu en résonance avec son propre travail.

Ce sont deux approches sensibles et exigeantes qui vont s’entrecroiser tour à tour dans les différents espaces de La Vigie, offrant la fragilité et la justesse du geste, des formes, de la couleur, des supports… démultipliés par l’écho de leur mise en discussion.

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h. Entrée libre.

Avec le concours de la Préfecture de Région du Languedoc Roussillon – Direction Régionale des Affaires Culturelles, de la Ville de Nîmes, du Conseil Général du Gard et de la Région Languedoc-Roussillon.

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°10

Posté par lavigieartcontemporain le 2 septembre 2014


No Limit n°10

« Ligne de rencontre et rayonnements »


Avec Nathalie Leroy-Fiévée, Caroline Vaillant

Du 19 septembre au 31 octobre 2014
Vernissage le VENDREDI 19 septembre à partir de 18h30

No Limit 10 a pour ambition de nous inviter à présenter des oeuvres en un espace qui vient les rapprocher momentanément.
Par un travail de recherche et de création In situ, des liaisons surgiront probablement, qui, dans cette proximité d’une démarche à l’autre, feront courir le risque de voir déplacer le propos d’une oeuvre au profit d’une intention qui lui serait étrangère. Cette rencontre affirme le désir de prendre ce risque et d’être une géographie temporaire où l’on se côtoie, sans intention initiale de se rejoindre. Chacune trace une voie originale en dehors du domaine de l’autre et emprunte des déambulations personnelles qui, cependant peuvent aller dans des directions communes par des moyens multiples.

Nathalie Leroy-Fievée et Caroline Vaillant, 2014

Ouverture du mardi au samedi de 14h à 18h. Entrée libre.
Fermeture le 14 juillet 2014

Avec le concours de la Préfecture de Région du Languedoc Roussillon –  Direction Régionale des Affaires Culturelles, de la Ville de Nîmes,  du Conseil Général du Gard et de la Région Languedoc-Roussillon.

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°9

Posté par lavigieartcontemporain le 30 août 2013

No Limit n°9 – “Artefact”

avec Rémi Dall’Aglio

Du 20 septembre au 23 octobre 2013

Vernissage le 20 septembre 2013 à partir de 18h30
Avec une performance de Rocky Controlo


P
our cette rentrée 2013, La Vigie lance le défi de ses quatre étages à Rémi Dall’Aglio, artiste déjà exposé lors des Rencontres n°10 et n°12, en 1997 et 1998.
Comme ces prédécesseurs, il devra se (re)familiariser avec les quatre étages et les nombreux studios de La Vigie, partir à le recherche des limites effleurées lors de ses différentes expériences dans ce lieu, pour enfin les franchir 15 ans après s’y être confronté et nous proposer, alors, le résultat de plusieurs mois de dialogue avec cet espace singulier.
La Vigie-Art Contemporain

Le terme “artefact” désigne à l’origine un phénomène créé de toutes pièces par les conditions expérimentales, un effet indésirable, un parasite. Le mot est parfois employé pour désigner de manière générale un produit ayant subi une transformation, même minime, par l’homme, et qui se distingue ainsi d’un autre provoqué par un phénomène naturel.
Il en est ainsi de mon travail qui, cheminant entre les classes standardisées que sont la peinture, le dessin, la sculpture, la musique, s’attache plus aux interférences qui apparaissent dans les interstices que dans l’idéalisation d’une forme.
J’aime trouver dans l’outil, la technique, ou parfois dans un phénomène physique, la raison même des choses et, avec un peu de chance, l’expression d’une idée latente.
À une époque qui s’enivre de certitudes, j’avance à tâtons trouvant parfois substance dans l’accident.
D’ailleurs la main qui prolonge (pour combien de temps encore ?) notre réseau neuronal et ses relations avec les outils technologiques, se trouve au centre de mes récents travaux. Ces derniers mettent en scène un mécanisme à commande numérique, un robot en quelque sorte, auquel je délègue la réalisation de l’œuvre.
Rémi Dall’Aglio

Ouverture du mardi au samedi de 14h à 18h. Entrée libre

Avec le concours de la Préfecture de Région du Languedoc Roussillon –  Direction Régionale des Affaires Culturelles, de la Ville de Nîmes,  du Conseil Général du Gard et de la Région Languedoc-Roussillon.

 

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°8

Posté par lavigieartcontemporain le 23 juin 2012

NO LIMIT N°8
Limite moderne et tout de travers

Du 28/09/2012 au 27/10/2012
Jean-Marc Andrieu

Pour cette 8ème édition de l’exposition “No Limit” (série d’expositions personnelles), La Vigie a choisi d’inviter l’artiste gardois Jean-Marc Andrieu qu’elle avait présenté en 1999 lors de la “Rencontres n°13”.

C’est cette fois-ci avec l’ensemble du bâtiment, ses contraintes et ses spécificités que l’artiste aura à dialoguer.
L’exposition devenant alors la résultante du “frottement” de deux réalités, celle d’un questionnement sans fin, poussant Jean-Marc Andrieu à retravailler, réinterroger, réactualiser constamment certaines pièces, et celle du lieu, fixe et immuable, témoin silencieux, et objet constant de défi aux artistes venant régulièrement l’investir.

“En terme de grosse limite, il y en a une qui me tient à coeur, particulièrement, c’est celle du choix des axes  (vertical ,horizontal, oblique), car ici le choix est vraiment limité à trois options, ce qui semble totalement  étranger au concept moderne de l’offre maximalisée. 
Bien entendu,  ces trois options ne se valent pas même si elle concourent toutes à la définition de l’espace euclidien, concept bien pratique au quotidien, mais qui n’offre guère d’autre alternative  aux choses que d’être verticales, horizontales ou obliques. 

Ainsi, si la verticale ne se parcourt que de haut en bas  et de bas en haut, (quelquefois avec difficulté) si l’horizontale, du moins dans les trois dimensions, permet quelques fantaisies de devant derrière ou de droite et gauche, il est clair que l’oblique seule en tant que moyen terme, autorise un maximum de latitude en permettant de prendre les choses de biais.Donc dans cette apparente orthogonalité de la Vigie (où toutefois les angles droits sont rares) il sera sûrement question de diagonales mais aussi peut-être d’inertie, de rythme de gravitation et de la plénitude du cercle, de nous, du monde, de l’amour… autant de choses qui vont de travers.” Jean-Marc Andrieu, juillet 2012

Ouverture du mardi au samedi de 14h à 18h. Entrée libre

Avec le concours de la Préfecture de Région du Languedoc Roussillon –  Direction Régionale des Affaires Culturelles, de la Ville de Nîmes,  du Conseil Général du Gard et de la Région Languedoc-Roussillon.

 

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°7

Posté par lavigieartcontemporain le 10 juin 2011

NO LIMIT N°7
Bravo vous avez gagné la chance !

Du 16/09/2011 au 22/10/2011
Anne Marie ROGNON

Anne Marie Rognon fait de la peinture, des installations et des vidéos.
Son travail peut prendre différentes formes et différentes tailles pouvant aller jusqu’à la miniature comme partie d’une pièce plus grande dans un jeu d’échelle avec l’espace, et, vient s’accaparer des éléments spécifiques au lieu qu’il occupe.
C’est un travail qui raconte, joue avec le réel. Il part du quotidien, mais peut aussi aller s’ancrer dans l’imaginaire. Il dégage une certaine poésie, mêlée d’absurde.

La Vigie l’a déjà présentée en 2004 lors de la “Rencontres N°23“, sur “Art’Nimes“ en 2009 et en 2010 et 2011 lors de nos projections vidéos pendant “La nuit des musées“. Anne Marie Rognon revient donc dans nos murs, lâchée seule dans tout le bâtiment de la Vigie, avec une entière liberté d’intervention pour son projet : BRAVO VOUS AVEZ GAGNE LA CHANCE !
“Comme me l’a raconté Dominique Grain la semaine dernière ; Dans les années 1967 /1969, il y avait une roue de la fortune à l’entrée des concerts du café de la gare. On la faisait tourner et si on gagnait,Romain Bouteille disait : “Bravo, la petite dame elle a gagné la chance !“ et l’entrée était alors gratuite.C‘est simplement parce que cette phrase me plait que je l’ai choisie comme titre de ce No Limit n°7.

Accueillis par une roue de la fortune les visiteurs pourront eux aussi gagner la chance, l’expo sera colorée voir ludique, les réalisations insitu auront un parfum de plein air.

“Atout“ les étages :
Chaque étage présente son atmosphère. De la peinture à la construction de structures architecturales imbriquées l’une l’autre pour créer une“construction sans fondement“Des peintures “aquatiques“- Monet revisité- peintures du fond de l’étang, surface de l’étang, fond, berges….Peinture sur différents supports, des peintures en forme de tentes, des drapeaux comme peintures qui forment une forêt, la peinture comme
drapeau .
Une échelle de corde jaune, un ballon peut-être rouge, des dés seront joués, et qui sait ?…“ AMR.

Une exposition à découvrir dès le 16 septembre dans nos locaux du 32 rue Clérisseau à Nîmes.

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°6

Posté par lavigieartcontemporain le 22 septembre 2010

NO LIMIT N°6
J’AIME L’ENNUI

PATRICK CONDOURET

Le projet « sans limite » de Patrick Condouret renchérit sur l’invitation qui lui a été faite d’investir l’ensemble des quatre étages de La Vigie, en infiltrant les moindres recoins de cet espace à caractère domestique.
Deux types d’œuvres s’y côtoient. Le premier dispositif est une proposition à pénétrer un espace impénétrable. L’artiste investit les lieux au travers d’une accumulation de cartons évidés pour ne devenir que les arêtes d’un espace limité, cadré, mais dont la diffusion paraît sans limites. Les cartons sont collés entre eux pour former une chaîne, un maillage improbable et empirique qui envahit et s’adapte aux salles de la Vigie. Les pièces de La Vigie contraignent la position des cartons, surmontant un évier, évitant un placard, et le dispositif, lui, impose un parcours contraignant au spectateur. Les cartons modèlent un espace structuré d’un chaos organisé et évolutif.
Au gré du cheminement du spectateur, des espaces très différents lui sont proposés. Du confinement à l’ouverture, de la disposition organisée à l’enchevêtrement diffus, de l’immersion à l’observation presque scientifique de compositions étranges, composites et ambigües.
En effet, Patrick Condouret joue sur les échelles et les matières, les couleurs, les processus, au service d’un faisceau d’évocations aussi riche que l’artiste est boulimique. Il ne se refuse rien. Assemblant, cousant, collant, chauffant, accumulant, tordant, découpant, tissant, emmaillotant les éléments les plus divers, organiques ou plastiques, vivants ou morts, métalliques ou minéraux, manufacturés ou naturels. Cette joyeuse quête d’un infini de possibilités dont il serait le démiurge s’offre à notre regard sans cesse en tension. Les jeux de rapports de formes et de couleurs, d’échelle et de matière s’installent entre des tables où sont disposées ces curieuses compositions et les murs devenus supports à d’étranges suspensions. Chaque composition interroge, chaque dispositif saisit dans cette générosité d’une proposition instable, paraissant à l’arrêt, l’instant de notre observation, avant d’être modifiée de nouveau, mélangée, rajoutée, soustraite. Les objets sont tous le résultat d’un travail inspiré par les matières, le jeu de l’aléatoire, la jouissance de la composition. Puis chacun s’inscrit naturellement dans une proposition plus vaste et cohérente, mettant en avant des correspondances et des affinités.
L’œuvre de Patrick Condouret décline les possibilités de revitaliser les matières, de recolorer le monde, de se réapproprier les espaces, vides ou pleins, pour nous rendre poreux à la magie de la réalité manipulée et recomposée par l’artiste devenu pour un instant le chef d’orchestre de notre environnement.

Pauline Faure, historienne de l’art

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°5

Posté par lavigieartcontemporain le 30 septembre 2009

NO LIMIT N°5
DE TOUTES PIECES

Du 25/09/2009 au 07/11/2009
Olivier Soulerin

Comme un état des liens

Entre les pièces qui composent le lieu
Entrent des pièces qui composent des liens

L’exposition sera faite de «pièces et de morceaux», d’éléments hétéroclites qui constituent mon travail :
– des réalisations faites sur place - peintures murales, constructions… prenant forme et couleur en fonction du lieu, de sa configuration et  des matériaux qu’il recèle
– des réalisations plus anciennes, faites ailleurs, comme des pièces (r)apportées (dessins, tableaux, objets…)

Un dispositif d’accrochage sera mis en place et sera rejoué à chaque étage suivant les variations que les différents espaces proposent (hauteur sous plafond, couleur et textures des sols, agencements des cloisons, répartitions des espaces, ensoleillement des surfaces…)

Il s’agit de :
mont(r)er différentes expositions conditionnées dans la même
mont(r)er la même exposition dans différentes conditions

Je souhaite bouleverser le sens de la visite, susciter des aller retour, confondre les niveaux, rompre avec l’idée  d’ascension ou de progression qui va de paire avec la sensation d’aboutir.

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°4

Posté par lavigieartcontemporain le 16 mars 2009

NO LIMIT N°4
Enfin seul

Philippe Richard est l’invité de No Limit n°4 à La Vigie pour cette année. Depuis plusieurs années, le travail de Philippe Richard s’est developpé autour d’une réflexion plastique quittant le tableau proprement dit, fait de débordement, d’éléments proliférants dans l’espace d’exposition et sur les murs de cet espace. Philippe Richard conçoit son travail comme des peintures qui seraient situées dans l’espace réel et non plus dans l’espace bidimensionnel du tableau. L’espace d’exposition n’est plus seulement un écrin recevant les oeuvres, il participe activement à l’oeuvre en train de se faire, et il devient le fond. Dans ce sens, le nouveau travail de l’artiste s’incrit pleinement dans la démarche de la Vigie qui en sollicitant des artistes pour les éditions annuelles de « No Limit » leur propose d’investir d’une manière différente les différents espaces d’exposition.

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

No Limit n°3

Posté par lavigieartcontemporain le 29 septembre 2007

NO LIMIT N°3

Du 29/09/2007 au 03/11/2007
FRÉDÉRIQUE LUCIEN
invite Elodie BOUTRY, Nicolas GUIET, Eric SUCHÈRE.

Ce No limit se caractérise par une double invitation par ricochet, une histoire d’amitiés et d’affinité de travail. Tout d’abord pour cette troisième édition la vigie a choisi d’inviter Frédérique Lucien qui en mars 1997 avait participé à la Rencontres N°9.
Le temps a passé le travail s’est confirmé, assuré et dix ans après il semblait naturel qu’il vienne se reconfronter à ces espaces atypiques.

Lire la suite… »

Publié dans No Limit | Pas de Commentaire »

12
 

puretenoire |
lantredumagicien |
Gaillon aquarelle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laurannaquarelle
| LFF
| laperleipopette2