Rencontres n°48/ 25 ans de La Vigie !

Posté par lavigieartcontemporain le 20 avril 2017

Sans titre-1

Dominique Liquois, Laurent Galland, Julia Scalbert

Vernissage anniversaire: 20 mai à partir de 19h00

Exposition: du 20 mai au 29 juillet 2017

Pour ces Rencontres N°48 Laurent Galland, Dominique Liquois et Julia Scalbert se partagent le lieu et présentent chacun un travail de peinture et pour certaines, de volume et de céramique.

La teinte globale de cet ensemble tourne autour de la peinture.
De son potentiel sensible et sensuel permettant à des jeux de couleurs, allant de douces nuances résultat de jeux de transparences à des contrastes plus marqués, de faire surgir des formes à la frontière entre figuration et abstraction, souvent évocatrices, parfois reconnaissables.
Cette exposition rassemble des œuvres picturales sensibles et riches, témoignages d’univers personnels marqués et de préoccupations singulières, qui prennent corps dans des formes parfois variées et viennent ici dialoguer ensemble et s’affirmer au grès des différents espaces.

Laurent Galland montre ici des toiles de la série des « paysages souples », suggérant en creux, par la représentation de fragments  de matelas, la trace du corps, son mouvement, ses replis, son abandon, son érotisme, ainsi que de nouvelles pièces dont certaines s’orientent vers une part plus abstraite, plus « Op art » alors que d’autres s’ouvrent à une sorte de figuration presque narrative.

Dominique Liquois présente un travail multiforme nourri entre autres de l’art brut et de l’art populaire mexicain. Elle utilise un registre formel venant de l’abstraction, confronté à des formes et éléments plus organiques ou empruntés au vivant, notamment dans des volumes qui partent de la toile et s’en échappent par des extensions de textiles. Certaines pièces plus abstraites viennent se prolonger sur le mur par un travail de peinture in situ.

Du travail de  Julia Scalbert se dégage une sensation d’étrangeté.  Il s’élabore dans des toiles aux teintes sourdes et silencieuses, produites par succession de couches de couleurs fines et transparentes qui font naître des formes d’autant plus énigmatiques qu’elles nous semblent familières, mais dont la réelle fonction est d’être le sujet de la peinture qui les présente et qui n’existe que par elles, et dans des volumes en céramique.

Cette exposition rassemble des œuvres picturales sensibles et riches, témoignages d’univers personnels marqués et de préoccupations singulières, qui prennent corps dans des formes parfois variées et viennent ici dialoguer ensemble et s’affirmer au grès des différents espaces.

Laisser un commentaire

 

puretenoire |
lantredumagicien |
Gaillon aquarelle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laurannaquarelle
| LFF
| laperleipopette2